Eros : Les poèmes en vedette

Quand les mots viennent caresser notre peau et nos âmes, que les rimes se font langoureuses pour mieux nous séduire et nous inviter à des voyages sans retour.

  • Sans tire
    Ecrit par
    sur l'écume de tes mots, des paroles en sursis,                              |                      …
  • Folie frileuse à fleur de flots
    Ecrit par
     Rue Gabriel péri-arctique, c'est l'ardeur d'eider dans un froid de canard   Je suis à crocs, j'écris en morse  En pointillés à ma promise Dans les trous d'eau passion s'amorce Tirant un trait sur la…

L'attente

mardi, 10 mai 2016 17:31 Écrit par
Publié dans Eros
Chaque jour, Dans le pré de nos jeux d'enfants de jadis, Accoudé sur un muret de pierre, Je t'attends.   Sur l'horizon, L'estampe de ta silhouette Comme un envol vers l'hallali des sexes Avant le crash sur les arêtes du trop-plein.   Chaque nuit, Sous le vieux chêne fatigué, Dans…

Le cellier des cœurs orphelins

samedi, 07 mai 2016 08:34 Écrit par
Publié dans Eros
Dans les échappées des trouées nocturnes,Des mondes à l'abandon se dessinent.Sous nos pieds, le marbre des heures fauves. Les racines du lendemain y creusent les failles.   Dans les intervalles usés de nos ébats,Faire rendre gorge au séisme du désir.Les caresses se heurtent aux lignes brisées.Géométrie incertaine d'un amour défait.…

Sans tire En vedette

mercredi, 04 mai 2016 23:18 Écrit par
Publié dans Eros
sur l'écume de tes mots, des paroles en sursis,                              |                              |                     suspendues,…

Le sismographe de ton souvenir

dimanche, 17 avril 2016 16:22 Écrit par
Publié dans Eros
Sur un vieux papier tout froissé, Un bouquet fané d'ondes telluriques, Comme une transgression suspendue, Une fulgurance gelée dans l'après. Les respirations nocturnes anhèlent Dans les bouches fermées du silence. Sur les rives asséchées de ton prénom, Des lèvres orphelines s'endorment Sur le souffle des émois finissants.   Sur un…

Sans titre

jeudi, 03 mars 2016 15:18 Écrit par
Publié dans Eros
Je ne sais plus Pourquoi ces stupeurs haletantes Ces souffles nocturnes sur les draps Il y avait je crois une gîte du monde Comme le prolongement d'une faille Parmi la géométrie des grands rifts   Si j'avais su Dans les versants matinaux Que sur ce terreau noyé de mélasse Seules…

À fleurets mouchetés

vendredi, 26 février 2016 12:02 Écrit par
Publié dans Eros
Sur les rives marines de ton prénom, tout un monde avachi sur le zinc dans un fracas suspendu.   Le ciel dégueule des rayures ambrées sur le reflet cabossé de tes prunelles.   À frotter en vain une bouche avide sur tes absences, mes lèvres étiolées s'éteignent sur le velours…

distingo

lundi, 08 février 2016 18:55 Écrit par
Publié dans Eros
Ne me regarde pas ainsi... D'un regard circulaire,Je n'ai rien résoluQui ne se soit brisé Je n'ai su absorberQue la frange nacrée Le trait fragile et tendreSur l'ombre de tes cilsAvant la larme sèche Je n'ai rien retenuJe n'ai rien regretté Le coup de poing fatalPour un éclat de cielEt…

Cyclique

samedi, 09 janvier 2016 16:34 Écrit par
Publié dans Eros
Le ciel si peu las sous nos pas. Un ciel éclatant, étincelant, brûlant, brillant. Tu étais près de moi et nous marchions main dans la main sous un ciel inlassablement bleu. Et puis, insidieusement, la nature a revêtu son manteau automnal. Le ciel si las sous mes pas. Un ciel…
Page 1 sur 2
Nous suivre sur Facebook
Nous suivre sur Google+
Nous suivre sur Twitter